14 novembre 2007

Pierre L'Hérault (1937-2007)

« Le Saint-Élias est le livre de l'extrême détresse devant la vie menacée, humiliée, sacrifiée, celui de l'extrême tendresse aussi qui, pour tenir en respect le cynisme et le désespoir, s'obstine, malgré l'intolérable, à laisser à "ce pauvre petit homme", à "la fille de tous les hommes", pour la continuité, quelques signes de beauté. » (Pierre L'Hérault, « Préface » au Saint-Élias, roman de Jacques Ferron)

Chères amies,
Chers amis,

C'est avec tristesse que je viens d'apprendre le décès de notre ami Pierre L'Hérault (1937-2007), le 8 novembre 2007, à l'hôpital Général Juif (Montréal), suite à un long et courageux combat contre le cancer. Professeur émérite à l'Université Concordia, lecteur, critique de lettres et de théâtre, fils de feu Marie-Claire Monfette et feu Edgar L'Hérault, Pierre L'Hérault laisse dans un immense chagrin son épouse, Juliette Laplante, ses filles Geneviève (Steve Savage) et Virginie (Karim Dounas), ses frères et sœurs, Jean, Marie-Blanche, Cécile, Paul, Antoine, Charles, Jacqueline, Monique, Louise, Marie, Mariette, Yves, Bruno, Lise, Gisèle, Michèle, ainsi que son beau-père Henri Laplante. Il laisse également dans le deuil ses belles-sœurs et beaux-frères, ses neveux et nièces et ses nombreux amis et collègues.

Pierre L'Hérault était un ami et un collègue que l'on aimait rencontrer et lire. Il y avait chez lui, dans son regard, sa voix, sa poignée de main, dans la prose de ses essais, une invitation au dialogue pour mieux nous
connaître, pour que nous le connaissions mieux, et connaissions mieux avec lui. Dans tout son travail de professeur et de critique, c'est à travers ce qu'il a écrit et dit de l'œuvre ferronienne que j'avais appris à répondre à ses invitations... Compagnon des écrivains et de leurs œuvres, Pierre L'Hérault a eu une longue et généreuse relation avec l'œuvre de Jacques Ferron et l'écrivain lui-même, complice de leurs riches entretiens publiés dans Par la porte d'en arrière. Pendant près de 35 ans, il a parcouru tous les territoires mis en mots par celui qu'il avait nommé le « cartographe de l'imaginaire ».

Au moment d'entreprendre mon mémoire de maîtrise avec Laurent Mailhot, qui avait été aussi son directeur de thèse, je me souviens très bien de ma lecture, vivifiante et passionnée, de son doctorat devenu essai: Jacques Ferron, cartographe de l'imaginaire. Familier des discours savants, Pierre L'Hérault avait su y faire entendre une voix personnelle à travers les « grilles d'analyse » qui sévissaient alors en littérature. Son admiration pour Ferron s'y exprimait à chaque page. Grâce à une connaissance encyclopédique des textes, cet enthousiasme évitait de verser dans l'apologie pour devenir une traversée jouissive, mais inquiète, de la totalité du territoire imaginaire inventé par Ferron.
De plus, alors que le modèle universitaire aurait dû le contraindre à se spécialiser et à limiter son corpus, Pierre avait tout pris chez Ferron, les grands textes comme les petits; les mineurs comme les majeurs. Le Cartographe aurait pu être le terminus du lecteur Pierre L'Hérault dans les pays de Ferron... Il allait plutôt devenir pour son auteur un carrefour pour y retourner, fréquemment, et prendre d'autres directions. Parti du « pays imaginaire », Pierre L'Hérault s'est tourné par la suite vers le personnage de l'étranger, les formes du métissage, de la ville, de l'Amérique, vers tout ce qui compose le « jeu du familier et de l'étranger » chez Ferron.
Quand il identifie cette « caractéristique fondamentale de l'espace ferronien » dans Le Saint-Élias, il conçoit ce « jeu » comme le « lieu de croisement du quotidien et du fantastique ». Dans une œuvre qu'il savait tendue entre des pôles antinomiques, Pierre L'Hérault a découvert l' « obstination » de Ferron à proposer des « lieux de croisement » que rend possibles une « écriture [qui], prenant sur elle le tragique, garde ouvert un espace de liberté ». Près de quinze ans plus tard, dans sa préface à la réédition du Saint-Élias, il demeurait dans la perspective de son Cartographe, dont le dernier chapitre, en guise de conclusion, s'intitulait « Le salut par l'écriture ». C'est l'émouvante familiarité de Pierre L'Hérault avec l'œuvre de Ferron qui lui aura permis de percevoir, sous les nombreux masques, les tours et détours du Cartographe, la voix d'une écriture tendue «vers les pays de l'intolérable sous toutes ses formes, en particulier celle du sacrifice de l'enfant, de l'avenir ». C'est la même fidélité qui lui aura permis de suggérer l'une des plus puissantes illuminations pour rendre compte d'une oeuvre aussi complexe. « Le pas des générations » que l'œuvre de Ferron nous permettrait de franchir, selon lui, est une expression-phare. Pierre y dissimule la conscience de la rupture pour mieux dire la nécessaire continuité de l'humanité et laisser, comme son maître Jacques, « quelques signes de beauté », et d'intelligence.

D'un essai à l'autre, Pierre aura ouvert et franchi ce « pas des générations », avec tendresse et esprit. Je l'en remercie de m'avoir invité à le suivre.

Amicalement,
Luc Gauvreau, secrétaire
Société des amis de Jacques Ferron

10 octobre 2007

Lucie Bisson raconte les Chroniques de l'Amélanchier

Lucie Bisson, conteuse
La conteuse Lucie Bisson a adapté L'Amélanchier de Jacques Ferron pour les petits et les plus grands.

Le passage de l'enfance à l'âge adulte à travers les yeux d'un père, Léon de Portanqueu, et le coeur d'une enfant, Tinamer, fille unique. Venez vivre cette fabuleuse histoire par le biais de sa parole conteuse.
Jeudi 11 octobre à 20h
Chapelle Saint-Antoine
150, rue Grant à Longueuil
admission 12$

« Le petit farouest de Jacques Ferron », conférence de Pierre Nepveu

Pierre Nepveu à la parade du Bon côté des choses, 28 juin 2007, à Longueuil (photo Pierre Crépô) « Le petit farouest de Jacques Ferron »
conférence de Piere Nepveu

Dans la géographie de Jacques Ferron, le Farouest occupe une place originale. Loin des Rocheuses et de l'Ouest canadien, ce territoire imaginaire s'étend jusque sur la Rive-Sud, le long du chemin Chambly. Banlieue, faubourg de pionniers, petit village, c'est le monde des marges et des marginaux que l'écrivain-médecin a intimement connus.

À travers les récits longueuillois de l'auteur de L'Amélanchier, Pierre Nepveu nous fait découvir le "petit Farouest" de Jacques Ferron, territoire essentiel de son pays incertain.


Conférence présentée par le Centre de recherche interuniversitaire en littérature et en culture québécoise (CRILCQ / http://www.crilcq.org/)

Mercredi, 10 octobre à 19h30


Bibliothèque Georges-Dor

2760, chemin de Chambly (au coin du boul. Jacques-Cartier)

Longueuil

09 octobre 2007

"Double vision sur Jacques et Marcelle Ferron" à Saint-Léon-Le-Grand

Double vision: Jacques Ferron / Marcelle FerronLa Société d'histoire et de généalogie de Louiseville vous invite à une "double vision" sur les Ferron de Louiseville.


Du 11 au 14, Double Vision présentera une exposition unique de Jacques et Marcelle Ferron. Il s'agit de la projection d'un documentaire sur la vie du médecin-écrivain Jacques Ferron et 10 des œuvres de Marcelle Ferron qui seront exposées de même que de deux conférences de Florentina Lungu. L'activité est organisée par la Société d'histoire et de généalogie de Louiseville.
Le visionnement du documentaire sur Jacques Ferron aura lieu le 11 octobre, à 19h30 et le 14, à 14h. Il en coûtera 10 $ pour voir ce superbe documentaire réalisé par Jean-François Blais, talentueux réalisateur de Louiseville.

Le 12 octobre, de 13h à 21h, ce sera l'ouverture de l'exposition et le 13, à 13h30 et 19h30, Florentina Lungu prononcera une conférence sur les œuvres de Marcelle Ferron.
Au Café-Galerie Léon'Art

50 B, De La Fabrique
Saint-Léon-le-Grand
Téléphone: 819-228-9000 / Télécopieur: 819-228-2961 / csamm@cgocable.ca

01 octobre 2007

Invitation
Le Grand Amélanchier
Inauguration-spectacle du "plus extraordinaire des arbres", avec Suzanne Champagne, Onil Melançon, Alice Tougas-Saint-Jacques et la conteuse Lucie Bisson
précédée de
la parade du Mauvais côté des choses

menée par Les Baguettes en l'air (percussions contemporaines de Pierre St-Jak, Pierre Tanguay, Nicolas Letarte,
Jacques Duguay, Rodrigue Chocolat Tremblay et leurs invités)
et suivie d'un encan bénéfice
Présenté par la Société des amis de Jacques Ferron et le collectif EKIP dans le cadre du Jardin de l'Amélanchier réalisé pour les Fêtes du 350e de Longueuil.

animé par François Gourd sous le patronage du Rhinocéros de Longueuil (consultez la liste des lots à vendre)

Lundi 8 octobre à 15h
Centre culturel Jacques-Ferron
100, rue Saint-Laurent Ouest à Longueuil
(Départ de la parade à 14h30 au parc St. Mark, rue Saint-Charles)

29 septembre 2007

Invitation à l'inauguration du Jardin de l'Amélanchier

Lundi 8 octobre, la scène du Jardin de l'Amélanchier s'ouvrira pour laisser entrer le Grand Amélanchier, le "plus extraordinaire des arbres" du récit de Jacques Ferron.
Pour souligner l'installation de cet amelanchier canadensis dans le patrimoine culturel et horticole de Longueuil, vous êtes invités à marcher dans la parade du Mauvais côté des choses, qui précèdera l'inauguration-spectacle, et à participer à l'encan bénéfice qui fermera le jardin contemporain sur une note joyeuse et amicale.
Joignez-vous aux comédiens Suzanne Champagne, Onil Melançon, Alice Tougas-Saint-Jacques et à la conteuse Lucie Bisson;
paradez au rythme des percussions contemporaines dirigées par Les Baguettes en l’air (Pierre St-Jak, Pierre Tanguay, Nicolas Letarte, Jacques Duguay, Rodrigue Chocolat Tremblay et leurs invités);
gagez pour des objets et des souvenirs ferroniens mis à l'encan par le maître prisé François Yo Gourd, sous le patronage du Rhinocéros de Longueuil.

Consultez la programmation complète de cet après-midi de réjouissance dans le calendrier des activités ou télécharger l'annonce officielle. Vous pouvez aussi consulter et télécharger la liste des lots qui seront vendus lors de l'encan bénéfice.

Lundi 8 octobre à 15h
Centre culturel Jacques-Ferron
100, rue Saint-Laurent Ouest à Longueuil
(Départ de la parade à 14h30 au parc St. Mark, rue Saint-Charles)


Présenté par la Société des amis de Jacques Ferron et le collectif EKIP dans le cadre du Jardin de l'Amélanchier réalisé pour les Fêtes du 350e de Longueuil.

13 septembre 2007

Invitation au vernissage de l'exposition "Jacques Ferron, du Farouest à Longueuil", mercredi, 19 septembre


Dans le cadre des activités spéciales du Jardin de l'Amélanchier, la Direction des bibliothèques de l'Arrondissement du Vieux-Longueuil et la Société des amis de Jacques Ferron vous invitent au vernissage de l'exposition Jacques Ferron, du Farouest à Longueuil.

Mercredi, 19 septembre
à 19 h
à la Bibliothèque George-Dor
2760, chemin de Chambly

Ensuite, à 19h30, nous vous invitons aussi à assister à la conférence de monsieur Luc Gauvreau "Marie-Victorin et Jacques Ferron: les frères éducateurs".

Au plaisir de vous y rencontrer,

Pour plus d'informations,

Sophie Royer
Bibliothécaire au développement et exploitation des collections
Bibliothèque de l'Arrondissement du Vieux-Longueuil
300, rue Saint-Charles Ouest
450-463-7100 poste 3202
sophie.royer*ville.longueuil.qc.ca

Luc Gauvreau, secrétaire
Société des amis de Jacques Ferron
4306 A, rue Fullum Montréal H2H 2J5
514 526-3767 /
gauvreauluc*ecrivain.net

12 septembre 2007

L'automne Jacques Ferron à Longueuil: exposition, conte, conférences, rencontres d'artistes et d'écrivains

Pour accompagner le Jardin de L'Amélanchier, tout un programme d'activités spéciales (et gratuites) sont présentées durant l'automne. Exposition, conte, conférences, rencontres d'artistes et d'écrivains pour le petit et le grand public.

Pour une présentation complète des activités, consultez le site du Jardin de l'Amélanchier: http://www.ecrivain.net/ferron/Jardin/calendrier.htm.



L'automne Jacques Ferron à Longueuil

Du 18 septembre au 14 octobre

Jacques-Ferron, du Farouest à Longueuil (exposition)

Lieu : Bibliothèque Georges-Dor

Mercredi 19 septembre, 19 h 30

Marie Victorin et Jacques Ferron : les frères éducateurs, conférence de Luc Gauvreau

Bibliothèque Georges-Dor

Vendredi 28 septembre (pour groupes scolaires)

Les chroniques de l'Amélanchier racontées par la conteuse Lucie Bisson

Lieu : Centre culturel Jacques-Ferron

Lundi 8 octobre de 14h30 à 16h30

Inauguration du Grand Amélanchier, parade du Mauvais côté des choses et encan-bénéfice

Lieu : Parc St Mark et Centre culturel Jacques-Ferron

Mercredi 10 octobre à 19 h 30

Le petit farouest de Jacques Ferron, conférence de Pierre Nepveu présentée par le CRILCQ (gratuit)

Lieu : Bibliothèque Georges-Dor

Jeudi 11 octobre à 20 h

Les chroniques de L'Amélanchier racontées par Lucie Bisson, d'après l'œuvre de Jacques Ferron

Lieu : Chapelle Saint-Antoine (admission : 12$)

Mercredi 17 octobre à 19 h 30

Les Paysagistes, conférence de Monic Brassard et Yvon Cozic, commissaires de l'exposition

Centre culturel Jacques-Ferron

Vendredi 19 octobre à 19 h 30

Un Amélanchier en mots et en images, conférence causerie de Denis Côté et extraits des Chroniques de l'Amélanchier par la conteuse Lucie Bisson

Lieu : Centre culturel Jacques-Ferron

Jeudi 8 novembre à 19 h 30

Jardin de L'Amélanchier : des mots de Jacques Ferron au jardin contemporain, conférence de Nicolas Marier, chargé de projet du collectif EKIP, concepteurs du jardin

Lieu : Centre culturel Jacques-Ferron

Adresses :

Centre culturel Jacques-Ferron / 100, rue Saint-Laurent Ouest / 450 463-7181

Bibliothèque Georges-Dor / 2760, chemin Chambly / 450 463-7180

Chapelle Saint-Antoine / 150, rue Grant

Activités gratuites présentées par le Service des bibliothèques et le Service du loisir, de la culture et du développement social et communautaire. Laissez-passer disponibles au Centre culturel Jacques-Ferron et dans les bibliothèques de l'arrondissement un mois avant la tenue de l'activité.


Du 28 juin au 8 octobre, visitez Le Jardin de l'Amélanchier d'après l'oeuvre de Jacques Ferron

réalisé par le collectif EKIP (
http://www.ekip.ca/ ) et la Société des amis de Jacques Ferron dans le cadre des Fêtes du 350e de Longueuil (http://www.longueuil350.ca/)

Visitez le site Internet du Jardin sur le site Jacques Ferron, écrivain (
http://www.ecrivain.net/ferron/jardin/index.htmn).

23 août 2007

40e Centre culturel Jacques-Ferron

INVITATION _ INVITATION _ INVITATION _ INVITATION

Vous êtes invités à la grande fête qui se tiendra samedi 25 août, dans le cadre des célébrations entourant le 40e anniversaire du Centre culturel Jacques-Ferron. Entre 11h et 17h, des activités de toutes sortes pour tous les goûts : expositions à la bibliothèque, démonstrations de disciplines artistiques, visites du Jardin de l'Amélanchier, maquillages pour enfants, archéologie, amuseurs publics et bien plus. Spectacle de l'artiste vedette Annie Blanchard à 14h.

Un beau samedi pour les 40 ans du Centre culturel Jacques-Ferron, lequel fut nommé ainsi il y a vingt ans, en l'honneur de l'écrivain-médecin qui a habité et travaillé à Longueuil près de 35 ans.

Au plaisir de vous y rencontrer !

Yolande Gingras, resp. des communications 
 Société des amis de Jacques Ferron
 

22 août 2007

Rencontre avec les professeurs du Collège français (primaire) au Jardin de l'Amélanchier

Mercredi, 22 août 2007, à l'invitation de la directrice, madame Nicole Van Den Bossche, les enseignantes et enseignants du Collège français (primaire) de Longueuil ont visité le Jardin de l'Amélanchier.
Après une courte présentation de l'écrivain-médecin et citoyen émérite de Longueuil, Luc Gauvreau, secrétaire de la Société des amis de Jacques Ferron, a dirigé une visite commentée du Jardin de l'Amélanchier. Ensuite, il a passé la parole à la conteuse Lucie Bisson qui a raconté les deux premiers chapitres de ses Chroniques de l'Amélanchier.
C'était une magnifique journée pour visiter un jardin et découvrir le bon et le mauvais côté des choses de l'univers imaginé par Jacques Ferron.

20 août 2007

Décès du médecin Paul Ferron (1926-2007)


Le 10 août 2007, le médecin Paul Ferron est décédé après une courte maladie à l'âge de 81 ans. Né à Louiseville en 1926, il a fait ses études de médecine à l'Université Laval.
Au début des années cinquante, il s'établit à Ville Jacques-Cartier (aujourd'hui Longueuil) avec son frère, le médecin et écrivain Jacques Ferron (1921-1985). Humaniste et homme engagé, il a pratiqué une médecine de famille dans cette banlieue ouvrière pendant plus de trente ans.
Frère de la peintre Marcelle Ferron (1924-2001), il laisse dans le deuil sa soeur, l'écrivaine Madeleine Ferron, sa femme et ses enfants, ainsi que ses neveux et nièces.

(Paul Ferron à sa maison de Sutton dans les Cantons de l'Est, photo publiée dans L'Actualité médicale, 12 novembre 2003)

Samedi 25 août: 40e anniversaire du Centre culturel Jacques Ferron


Dans le cadre des Fêtes du 350e de Longueuil, monsieur le maire Claude Gladu et le Seigneur-fondateur Charles Le Moyne vous invitent au 40e anniversaire du Centre culturel Jacques-Ferron.

Le samedi 25 août
Centre culturel Jacques-Ferron - carré Isidore-Hurteau
100, rue Saint-Laurent Ouest, Longueuil
de 11 à 17 h
(remis au lendemain en cas de pluie)


Ci-joint, vous trouverez le programme de cette grande fête familiale. Entre autres, il y aura des visites guidées du Jardin de l'Amélanchier, deux présentations de la conteuse Lucie Bisson qui a adapté le récit L'Amélanchier (11h30 et 15 h). Une exposition présentera aussi les grands moments de la vie de l'écrivain-médecin et citoyen émérite de Longueuil.
Au plaisir de vous y rencontrer,

08 juillet 2007

Les Paysagistes à la Maison de la culture Hochelaga-Maisonneuve

Après les maisons de la culture Marie-Uguay, Côte-des-Neiges et le Centre culturel de Dorval, l'exposition itinérante Les Paysagistes déménage dans l'Est de la métropole

Du 11 juillet au 16 septembre 2007
4200, rue Ontario Est (arr. Mercier-Hochelaga-Maisonneuve)
514 872-2200

Prenant comme déclencheur le conte "Le paysagiste", le Centre d'exposition Circa de Montréal et la Société des amis de Jacques Ferron ont confié aux commissaires Monic Brassard et Yvon Cozic le mandat d'organiser une exposition de sculptures. Daniel Corbeil, Marie-Christine Landry, Guy Laramée, Francine Larivée, Réal Lauzon, Nicolas Reeves et Sarla Voyer n'illustrent pas le conte de Ferron. Ils apporteront plutôt, par une connivence curieuse et singulière, une lecture enrichie de ce conte.
Comme l'oeuvre de Ferron, les oeuvres sculpturales constitueront une analyse du regard créateur et de son importance dans la compréhension du monde. Le conte sera lui-même mis en espace par Irène Ellenberger.
Présentée dans le cadre du programme Le Conseil des arts de Montréal en tournée.


Du 7 mars au 15 avril 2007
Maison de la culture Marie-Uguay
6052, boulevard Monk (Montréal)
Tél.: (514) 872-2044

Du 19 avril au 27 mai 2007
Maison de la culture Côtes-des-Neiges
5290, chemin de la Côte-des-Neiges
514 872-8754



Du 6 juin au 4 juillet 2007
Centre culturel de Dorval
1401, chemin Bord du Lac (Dorval)
514 633-4180



Du 11 juillet au 16 septembre 2007
4200, rue Ontario Est (arr. Mercier-Hochelaga-Maisonneuve)
514 872-2200



Du 20 septembre au 4 novembre 2007
12 004, boul. Rolland (arr. Montréal-Nord)
514 328-5630



Du 10 novembre au 13 janvier 2007
9001, boul. Perras (arr. Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles)
514 872-9425



(Janvier - février 2008)
2550, rue Ontario Est
514 872-7882



(février - mars 2008)
Galerie Les 3 C (Centre Henri-Lemieux)
7644, rue Édouard (arr. Lasalle)
514 367-5000

29 juin 2007

Inauguration du Jardin de l'Amélanchier


Trio de la fanfare Pourpour, inauguration du Jardin de l'Amélanchier, 28 juin 2007 (photo Pierre Crépô)


Jeudi 28 juin, la fanfare Pourpour a mené une foule colorée au travers des rues du Vieux-Longueuil pour l'inauguration du Jardin de l'Amélanchier. Accompagnés par Léon de Portanqueu, sa femme Etna et leur fille Tinamer, des marionnettes, les musiciens et des danseuses ont créé une ambiance fantaisiste, remplie d'émotions, comme le roman de Jacques Ferron.
Le collectif Ekip et la Société des amis de Jacques Ferron vous invite à visiter ce jardin de plantes et de mots réalisé dans le cadre des Fêtes du 350e de Longueuil.

Consultez la page du Jardin pour un
album de photos de cette merveilleuse inauguration.

11 juin 2007

Ferron, le libre penseur

Dans la collection "Célébrités" de Lidec, Mélanie Desmeules vient de publier une biographie intitulée Jacques Ferron, le libre penseur.
"La société québécoise est marquée par d’importants changements, entrant ainsi dans ce qu’on appelle la modernité. À sa manière, Ferron a participé à cette transformation profonde du Québec. Cette biographie vous fera découvrir ce grand homme.
Auteur de 12 pièces et dialogues de théâtre, 15 romans et récits, 71 contes, des dizaines de conférences et de sorties médiatiques, des centaines d’historiettes, essais et autres textes épars, des milliers de lettres...
Une oeuvre reconnue tant au Québec qu’à l’étranger, et qui impressionne encore par son ampleur, sa diversité et son originalité. "

Mélanie Desmeules, Jacques Ferron. Le libre penseur, Montréal, Lidec, coll. « Célébrités », 2007, 64 p.
Consultez le site de
Lidec pour plus d'informations.

10 juin 2007

Les Paysagistes à Dorval

Après les maisons de la culture Marie-Uguay et Côte-des-Neiges à Montréal, l'exposition itinérante Les Paysagistes vient de s'installer au Centre culturel de Dorval jusqu'au 4 juillet 2007. Le centre est situé au 1401, chemin Bord du Lac (Dorval). Pour informations: 514 633-4180 .

Prenant comme déclencheur le conte "Le paysagiste", le Centre d'exposition Circa de Montréal et la Société des amis de Jacques Ferron ont confié aux commissaires Monic Brassard et Yvon Cozic le mandat d'organiser une exposition de sculptures. Daniel Corbeil, Marie-Christine Landry, Guy Laramée, Francine Larivée, Réal Lauzon, Nicolas Reeves et Sarla Voyer n'illustrent pas le conte de Ferron. Ils apporteront plutôt, par une connivence curieuse et singulière, une lecture enrichie de ce conte.
Comme l'oeuvre de Ferron, les oeuvres sculpturales constitueront une analyse du regard créateur et de son importance dans la compréhension du monde. Le conte sera lui-même mis en espace par Irène Ellenberger.
Présentée dans le cadre du programme Le Conseil des arts de Montréal en tournée.

Du 7 mars au 15 avril 2007
Maison de la culture Marie-Uguay
6052, boulevard Monk (Montréal)
Tél.: (514) 872-2044

Du 19 avril au 27 mai 2007
Maison de la culture Côtes-des-Neiges
5290, chemin de la Côte-des-Neiges
514 872-8754


Du 6 juin au 4 juillet 2007
Centre culturel de Dorval
1401, chemin Bord du Lac (Dorval)
514 633-4180


Du 11 juillet au 16 septembre 2007
4200, rue Ontario Est (arr. Mercier-Hochelaga-Maisonneuve)
514 872-2200


Du 20 septembre au 4 novembre 2007
12 004, boul. Rolland (arr. Montréal-Nord)
514 328-5630


Du 10 novembre au 13 janvier 2007
9001, boul. Perras (arr. Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles)
514 872-9425


(Janvier - février 2008)
2550, rue Ontario Est
514 872-7882


(février - mars 2008)
Galerie Les 3 C (Centre Henri-Lemieux)
7644, rue Édouard (arr. Lasalle)
514 367-5000

14 mai 2007

Spirale, les nouveaux conflits générationnels et Ferron

Dans son numéro de mai-juin 2007, la revue Spirale publie un dossier important sur 'Les nouveaux conflits générationnels" dans lequel on trouve deux extraits du texte "Les salicaires" de Jacques Ferron.
Comme l'expliquent les responsables, Patrick Poirier et Nicolas Lévesque, "si nous (les) reproduisons dans ce dossier, c'est bien entendu dans l'espoir de donner à lire la force et la beauté d'un des textes les plus bouleversants de notre littérature, mais aussi parce que l'auteur y assume, au nom de sa génération, quand bien même à "contrecoeur", la culpabilité et la responsabilité "d'un monde qui se divulgue jaune, sale, laid, différent de ce qu'il a toujours été". Devant les bouleversements de société qu'il contemple avec désarroi, l'auteur n'affiche plus sa superbe, mais se tient "sur la rive du passé dans l'attitude d'un malheureux coupable", inquiet de l'héritage amoindri qu'il laissera en partage. Cette posture tranche nettement avec celle d'une génération qui, aujourd'hui, se plaît au contraite à "dénoncer ceux qui renouvellent l'humanité par eux-mêmes, à tâtons, du mieux qu'ils peuvent, même en garrochant des cailloux contre le ciel".
"Les salicaires" sont le dernier texte du recueil Du fond de mon arrière-cuisine, publié en 1973. Sur demande, on peut en trouver dans les librairies au prix de 1973, à 4.95$, soit moins cher dans les librairies de livres usagés!!!
Sans Ferron cette fois, ceux que ces conflits générationnels intéressent pourront lire les nouveaux numéros des revues Possibles ("Les jeunes réinventent le Québec") et Liberté ("La mort du Québec: pour qui sonnne le glas?") qui "répondent", eux aussi, entre autres, aux propos de Jacques Godbout qui, dans L'Actualité (septembre 2006), annonçait la disparition de la société québécoise en 2076...

27 avril 2007

Les géographies fabuleuses de Jacques Ferron

La Maison de la culture de Côtes-des-Neiges présente une conférence-rencontre avec Luc Gauvreau, responsable de l'installation.

Les Géographies fabuleuse de Jacques Ferron



Amateur de noms de lieux, Jacques Ferron en a mentionnés plus de 2 000 dans son œuvre. Présentée devant de grandes cartes thématiques illustrées (Québec,Acadie, Gaspésie et Canada), cette conférence sera un voyage à travers les géographies fabuleuses qu'il a inventées. Entre l'histoire et la fiction, c'est une rencontre avec « Jacques Ferron, cartographe de l'imaginaire». Une présentation de l'exposition collective Les Paysagistes (7 sculpteurs rencontrent un conte de Ferron), complètera cet entretien. Durée: environ 1 heure avec la présentation des Paysagistes.
Dimanche 29 avril à 13h
Maison de la culture Côte-des-Neiges
5290 chemin de la Côte-des-Neiges
Métro Côtes-des-Neiges

24 avril 2007

Dévoilement du projet: Le Jardin de l'Amélanchier


Lundi 23 avril, le collectif Ekip et la Société des amis de Jacques Ferron dévoilait le projet réalisé dans le cadre des Fêtes du 350e de Longueuil: Le Jardin de l'Amélanchier.
En compagnie du seigneur Charles Le Moyne, un public curieux a assisté à la présentation du jardin par Nicolas Marier, Luc Gauvreau et Pierre Crépeau. La conteuse Lucie Bisson a aussi offert un aperçu de ses "Chroniques de l'Amélanchier". (
Quelques photos du lancement sur le site de la ville de Longueuil.)
Une section entière est maintenant en ligne sur ce projet naturel, littéraire et culturel. Une visite vous fera entrer dans les coulisses du premier jardin inspiré d'une oeuvre littéraire au Québec.
Vers le Jardin de l'Amélanchier...

02 avril 2007

Un livre que Jacques Ferron aurait aimé

Saint-Jean-de-Dieu, Longue-Pointe, citée de Gamelin, Louis-H.-Lafontaine, Ferron a bien connu ce haut-lieu de la folie québécoise. Il en témoigne dans "Le pas de Gamelin" de La conférence inachevée et dans son gros manuscrit inédit sur la "folie et ses cantons": "Le pas de Gamelin".

Amateur de petits papiers, de correspondances et de "papiers de fou", il aurait aimé cet ouvrage qui donne une grande place aux documents écrits par les patients eux-mêmes et leur famille, par des amis, des médecins, des curés...

À la fin du chapitre "Une vie à l'asile", les auteurs citent un mémo du docteur Jacques Ferron au sujet d'une patiente prénommée Olivine: "Son internement à St-Jean-de-Dieu, excellent pour elle, montre qu'en dessous de l'hôpital psychiatrique, il y a, en largeur et en profondeur, un hospice, ou, si l'on veut, un asile dans le bon sens du mot." (p. 287)
André Cellard et Marie-Claude Thifault ont justement dédié leur ouvrage "À Olivine". On remarque aussi la silhouette de Ferron dans le coin inférieur droit de la couverture...

(Présentation de l'éditeur)

"C'est sur cet univers clos que les auteurs lèvent le voile en cédant la parole à ceux qu'on y enfermait, ainsi qu'à leurs proches qui nous disent dans leurs mots ce qu'ils pensent, ressentent, vivent derrière les barreaux du plus grand asile d'aliénés au Canada.

C'est à partir d'un corpus documentaire de près de dix mille dossiers de patients et de patientes portant sur près de cinquante ans que les auteurs ont entrepris cette vaste recherche. Ces pièces d'archives permettent de découvrir les grands malheurs, les petits bonheurs et quelques-uns des délires de ces anonymes.

Une histoire abondamment illustrée d'anecdotes et de témoignages, racontée avec une telle émotion qu'elle ne laissera personne indifférent. Un livre qui nous amène à réfléchir sur la folie et l'exclusion, d'hier à aujourd'hui."

André Cellard et Marie-Claude Thifault, Une toupie sur la tête. Visages de la folie à Saint-Jean-de-Dieu au tournant du siècle dernier, Montréal, Boréal, 2007, 336 p. 27.95$


Déménagement du fonds Jacques-Ferron

Suite à la fusion de la Bibliothèque nationale du Québec et des Archives nationales du Québec pour former Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), les fonds d'archives privées déposés au Centre de conservation de BAnQ, situé rue Holt à Montréal, ont été transférés au Centre d'archives de Montréal, situé avenue Viger.
Pour consulter le fonds d'archives Jacques-Ferron (MSS-424) ainsi que d'autres (Madeleine-Ferron, Victor-Lévy-Beaulieu), il faut maintenant se rendre au

Centre d'archives de Montréal
Édifice Gilles-Hocquart
535, avenue Viger Es
Montréal (Québec) H2L 2P3
Tél.: 514 873-1100, option 4
Téléc. : 514 873-2980
Vous trouverez l'horaire sur le site de BAnQ:
Vous pouvez aussi consulter la notice descriptive du fonds Jacques-Ferron.


Conférence sur Jacques Ferron

Pour accompagner l'installation-exposition sur l'écrivain Jacques Ferron (1921­-1985), organisée par la Société des amis de Jacques Ferron, et celle du Conseil des arts de Montréal en tournée, « Les Paysagistes », qui auront lieu du 7 mars au 15 avril 2007, la Maison de la culture Marie-Uguay propose une visite commentée sur cet écrivain par Luc Gauvreau, spécialiste de son œuvre.

Une carte historique, un grand rhinocéros en origami, des photos et des manuscrits serviront à illustrer ses voix de conteur, de romancier, d'homme politique, de citoyen engagé et de géographe de l'imaginaire. La rencontre se terminera par une présentation de l'exposition « Les Paysagistes ».

 

Mardi 4 avril à 19h

Maison de la culture Marie-Uguay

6052, boulevard Monk

(métro Monk, autobus 36 Est)

Entrée libre

 

Pour information, composer le 514 872-2044

22 mars 2007

Les géographies fabuleuses de Jacques Ferron

Amateur de noms de lieux, l’écrivain-médecin Jacques Ferron (1921-1985) en a mentionnés plus de 2 000 dans son œuvre. De grandes cartes du Canada « en pays rhinocéros », de l’État du Québec, de l’Acadie et du «Pays bon-Dieu » de la Gaspésie permettront de voyager dans les géographies fabuleuses de l’écrivain.
Un grand rhinocéros en origami, des documents d’archives et des manuscrits complèteront cette rencontre avec « Jacques Ferron, cartographe de l’imaginaire ».
Du 20 mars au 27 mai 2007

Maison de la culture de Côte-des-Neiges
5290 Côte-des-Neiges
Montréal
Métro : Côte-des-Neiges
Tél. : (514) 872-6889
Visites commentées par Luc Gauvreau
Dimanche, 29 avril à 13h30
Dimanche, 27 mai à 13h30

Présentée par la Société des amis de Jacques Ferron,
en collaboration avec la Maison de la culture Côtes-des-Neiges
Commissaire : Luc Gauvreau / Conception visuelle : Irène Ellenberger

Du 19 avril au 27 mai 2007, la Maison de la culture Côtes-des-Neiges accueillera l'exposition collective "Les Paysagistes" (d'après un conte de Jacques Ferron).
"Les Paysagistes" sont présentement à la Maison de la culture Marie-Uguay (métro Monk) jusqu'au 14 avril.

13 mars 2007

40 ans après sa publication, Le Salut de l'Irlande de Jacques Ferron revient en 28 épisodes


40 ans après sa parution, le feuilleton du clan Haffigan de Saint-Lambert revient dans une version électronique, unique et originale. Illustrations, photos documents, manuscrits, notes et commentaires s'ajoutent maintenant à l'univers de Jacques Ferron.
Retrouvez l'histoire du jeune Conney Haffigan et de toute sa famille. Vous y ferez la connaissance du chef du clan, son père C.D.A Haffigan, de ses frères, Tim, Mike, Buck et, bien sûr, de M'man Haffigan.

Uniquement sur le site Jacques Ferron, écrivain
http://www.ecrivain.net/ferron/salut_irlande

Réalisé par la Société des amis de Jacques Ferron.
Établissement du texte: Pierre Cantin / Annotations: Luc Gauvreau et Pierre Cantin.
Graphisme: Irène Ellenberger et son équipe de Dizingdesign.
Publié avec l'aimable autorisation de la succession de Jacques Ferron.

14 février 2007

Egregore: A Festschrift for Ray Ellenwood

Nouveau retraité de l'Université York, Ray Ellenwood, l'ami et traducteur de Jacques Ferron, est l'objet d'un hommage de ses amis et des membres de l'Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada. (Invitation transmise par Barbara Godard, collègue de Ray Ellenwood, à l'Université York.)

You are invited to the launch of Egregore: A Festschrift for Ray Ellenwood
(Open Letter, ser. 13 no. 1, Fall/Winter 2006-07).

Writings by: Jean Antonin Billard, Betty Bednarski, Patricia Smart, Stephen Cain, Barry Callaghan, Stan Dragland, Barbara Godard, Patricia Godbout, Beatriz Hausner, Karl E. Jirgens, Arni Brownstone, Alok Mukherjee, Ian Sowton, Robert Paquin, Christine Klein-Lataud, David Homel, Paul Wilson, Susana Wald, Ludwig Zeller
Readings and performances by contributors, as well as William Davison and Sherri Lynn Higgins, among others

When: Monday February 19, 6:30 - 8:30 p.m. (doors open at 5:30)
Where: Supermarket Restaurant & Bar. 268 Augusta Ave., Toronto, ON.
Phone: (416) 840-0501

11 février 2007

Les Paysagistes

Prenant comme déclencheur le conte "Le paysagiste", le Centre d'exposition Circa de Montréal et la Société des amis de Jacques Ferron ont confié aux commissaires Monic Brassard et Yvon Cozic le mandat d'organiser une exposition de sculptures. Daniel Corbeil, Marie-Christine Landry, Guy Laramée, Francine Larivée, Réal Lauzon, Nicolas Reeves et Sarla Voyer n'illustrent pas le conte de Ferron. Ils apporteront plutôt, par une connivence curieuse et singulière, une lecture enrichie de ce conte.
Comme l'oeuvre de Ferron, les oeuvres sculpturales constitueront une analyse du regard créateur et de son importance dans la compréhension du monde. Le conte sera lui-même mis en espace par Irène Ellenberger.
Présentée dans le cadre du programme Le Conseil des arts de Montréal en tournée.
Du 7 mars au 15 avril 2007
Maison de la culture Marie-Uguay
6052, boulevard Monk (Montréal)
Tél.: (514) 872-2044

Du 19 avril au 27 mai 2007
Maison de la culture Côtes-des-Neiges
5290, chemin de la Côte-des-Neiges
514 872-8754

Du 6 juin au 4 juillet 2007
Centre culturel de Dorval
1401, chemin Bord du Lac (Dorval)
514 633-4180

Du 11 juillet au 16 septembre 2007
4200, rue Ontario Est (arr. Mercier-Hochelaga-Maisonneuve)
514 872-2200

Du 20 septembre au 4 novembre 2007
12 004, boul. Rolland (arr. Montréal-Nord)
514 328-5630

Du 10 novembre au 13 janvier 2007
9001, boul. Perras (arr. Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles)
514 872-9425

(Janvier - février 2008)
2550, rue Ontario Est
514 872-7882

(février - mars 2008)
Galerie Les 3 C (Centre Henri-Lemieux)
7644, rue Édouard (arr. Lasalle)
514 367-5000

16 janvier 2007

Le Jardin de l'Amélanchier

Dans le cadre des Fêtes du 350e anniversaire de Longueuil, le jardin de Tinamer et Léon de Portanqueu revivra dans le Vieux-Longueuil. Le projet de jardin contemporain proposé par la Société des amis de Jacques Ferron et le collectif en architecture du paysage Ekip s'installera du 28 juin au 8 octobre tout autour du centre culturel Jacques-Ferron, qui fêtera aussi son 40e anniversaire!
Jumelé à un programme d'activités culturelles, Le jardin de l'Amélanchier s'inscrit dans une progammation exceptionnelle pour découvrir Longueuil et son histoire. Un Jardin à suivre...

15 janvier 2007

Invitation au lancement de "Jacques Ferron. Le médecin, le politique et l'écrivain" de Marguerite Paulin

Pierre Angrignon, directeur de la collection "Les grandes figures", et XYZ éditeur sont heureux de vous inviter au lancement de

Jacques Ferron
Le médecin, le politique et l'écrivain

de Marguerite Paulin

Le jeudi, 18 janvier 2007, 17 heures
à la Galerie Traca
1830, rue Amherst, Montréal
Information: (514) 525-2170 #21