01 octobre 2004

Dominique Garand reçoit le prix Jean Éthier-Blais

Dominique Garand, Accès d'origines, ou pourquoi je lis encore Groulx, Basile et Ferron (Éditions Hurtubise-HMH, 2004)La Fondation Lionel-Groulx vient de remettre le prix Jean Éthier-Blais à Dominique Garand, essayiste et professseur à l'UQAM. Dans cet ouvrage, il met en relation trois écrivains peu habitués à se côtoyer: Lionel Groulx, Jean Basile et Jacques Ferron.
Selon le jury,
"Le projet et l'optique de Garand sont réfléchis et novateurs. Il s'agit de relire quelques-uns de nos classiques en essayant de les dégager du carcan où les enferme la tradition, et donc de remettre en question certaines lectures qui en sont faites. La littérature témoigne de nos origines, donne accès à ce qui nous constitue..."

À noter: C'est la troisième fois que le prix Jean-Éthier-Blais est remis à un essai portant en tout ou en partie sur Jacques Ferron. En 1998, Marcel Olscamp l'a reçu pour sa biographie Le fils du notaire : Jacques Ferron, 1921-1949 : genèse intellectuelle d’un écrivain (Fides). En 2002, Michel Biron l'a mérité pour son ouvrage L’absence du maître : Saint-Denys Garneau, Ferron, Ducharme (Les Presses de l’Université de Montréal).

Lecteur de Louis Hémon

Louis Hémon, Colin-Maillard (Éditions LUX, 2004)Pour leur réédition de Colin-Maillard de Louis Hémon, LUX éditeur a repris la préface que Ferron avait écrite en 1972 pour les Éditions du Jour.
Un texte peu connu, mais essentiel pour connaître sa passion pour l'auteur de Maria Chapdelaine.
En situant Hémon dans le cadre des influences familiales, historiques et politiques qu'il a subies, Ferron relit ce célèbre roman dans une perspective inattendue.